• L'émissaire filant

     

    Les étoiles scintillent de mille feux,

    Leurs voix éblouissantes embaumant l'air

    D'un fort subtil parfum doux et amer,

    Libérant un goût de rose onctueux.

     

    L'oiseau ébène étouffe la sourde chaleur

    De ses battements d'ailes sombres, prédateur

    Et silencieux rapaces des profondeurs.

     

    Les astres chauds éclaboussent de leur lumière

    Blanche, fraîche odeur d'une belle mélodie

    Envoûtante, sublime contraste qui luit

    Vivement au contact de mon charmant palais.

     

    Ȏ ! Eternelle pluie enchanteresse !

    Ta beauté si ténébreuse me blesse

    Et nourrit ma triste âme, en détresse.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :